Bonus écologique, prime à la conversion tout ce que vous devez savoir !

Ce n’est plus un secret, les voitures sont responsables de plus de 60 % des émissions de CO2. Pour développer une mobilité plus propre, le gouvernement français encourage les citoyens à changer vers des voitures moins polluantes, afin de réussir le défi 0 émission de carbone d’ici 2050.

Le gouvernement a mis en place des primes et des aides financières pour tout automobiliste qui souhaite acquérir une voiture électrique : la prime à la conversion, le bonus écologique et plusieurs autres options s’offrent à vous. Découvrons tout ceci plus en détail, dans l’article qui suit.

C’est quoi la prime à la conversion ?

La prime à la conversion est une aide proposée par le gouvernement français. Elle a pour but d’encourager les automobilistes à utiliser des voitures moins polluantes, comme les voitures hybrides rechargeables, des voitures électriques, etc.

Depuis son premier lancement en 2021, ce dispositif a bien évolué. Aujourd’hui, les voitures diesel ne sont plus éligibles pour cette aide.

On peut bénéficier d’une aide pouvant aller jusqu’à 5 000 € pour l’achat d’une voiture électrique (neuve ou occasion) et de 3000 € pour l’achat d’un véhicule thermique.

Quelles sont les conditions à respecter pour bénéficier de ce dispositif ?

Afin de bénéficier de la prime à la conversion, vous devez tout d’abord mettre à la casse votre voiture actuelle. La date de la première immatriculation de votre véhicule doit être avant :

  • 2006 pour les voitures à essence ;
  • 2011 pour les voitures diesel ;

Quelles sont les voitures éligibles à la prime à la conversion ?

La prime à la conversion s’applique aussi bien pour les voitures neuves que d’occasion.

Elle s’adresse aux véhicules peu polluants qui peuvent être :

  • Des voitures électriques (inférieures à 60 000 €) ;
  • Des utilitaires électriques (sans limite de prix) ;
  • Des voitures rechargeables (inférieures à 60 000 €) ;
  • Des véhicules thermiques peu polluantes (émission de CO2 inférieure à 137 g/km), dont le prix ne dépasse pas les 50 000 € ;

Pour ceux qui ont un revenu fiscal de référence supérieur à 13 500 €, seules les voitures qui ont une émission comprise entre 0 et 50 g/km sont éligibles.

tirelire

Quel est le montant de la prime à la conversion ?

Pour les voitures électrique, la prime à la conversion peut atteindre les 5 000 €. Toutefois, pour bénéficier de ce montant, vous devez remplir certaines conditions. Premièrement, votre revenu doit être égal ou inférieur à 6 300 €. Si vous utilisez votre véhicule pour vous rendre à votre lieu de travail, cette distance ne doit pas dépasser les 30 km avec un total de 12 000 km / an.

Si l’une de ces conditions ne s’applique pas à votre cas, le montant de la prime sera alors de 2 500 €.

Les voitures hybrides sont-elles éligibles à la prime à la conversion ?

Les voitures hybrides sont bien éligibles à la prime à la conversion, mais les conditions d’éligibilité sont un peu plus compliquées, notamment en termes d’autonomie. En effet, en plus des conditions citées ci-dessus, l’autonomie de votre hybride doit être égale ou supérieure à 50 km pour que le montant de la prime atteigne les 5 000 €. Sinon, il sera limité à 2 500 €.

PS : l’achat d’une voiture thermique dont les émissions de CO2 sont inférieures à 137 g/km, peut également vous rendre éligible à la prime à la conversion.

Le bonus écologique

Le bonus écologique est une aide financière proposée par l’Etat pour encourager les particuliers à acquérir un véhicule peu polluant. Il peut s’agir d’un vélo, d’un scooter, d’une moto ou d’une voiture. Le plus important c’est de répondre aux critères définis par la loi.

La différence entre le bonus écologique et la prime à la conversion réside dans le fait de mettre son ancien véhicule à la casse pour la prime, tandis que le bonus peut être utilisé pour acheter directement un nouveau véhicule.

Le montant du bonus écologique peut atteindre les 6 000 € pour les automobilistes particuliers et 4 000 € pour les professionnels, pour les voitures dont le prix dépasse les 45 000 €.

Les conditions à respecter sont :

  • Vivre en France ;
  • Être majeur ;
  • L’émission de CO2 du véhicule ne doit pas dépasser les 50 g/km ;