Comment changer le filtre à particules ? Peut-on le faire soi-même ?

De nos jours, quasiment tout le monde possède sa propre voiture, que ce soit pour des raisons personnelles ou professionnelles, la voiture nous rend un grand nombre de services et on est bien content de l’avoir à nos côtés pour nos déplacements du quotidien.

Cependant, tout bien acquis nécessite un entretien pour pouvoir le garder en état et la voiture ne fait pas exception à la règle. Cet engin composé de plusieurs pièces et d’un bon nombre de filtres requiert une vérification et un changement en cas de défaillance.

Le filtre à particules (FAP) joue un rôle important pour l’environnement, il est donc nécessaire de savoir quand et comment le changer.

Qu’est-ce qu’un filtre à particules ? : définition

Pour commencer, il est important de connaître la signification du mot filtre en voiture. Puisque vous êtes ici, alors autant vous faire épargner une recherche sur Google !

Un filtre est un dispositif situé à des emplacements où un liquide le traverse et ne doit pas faire passer les particules solides qu’il contient.

Quant au filtre à particules, c’est une pièce chargée de filtrer les micros résidus produits par le moteur dont les conséquences sont nocives pour l’homme et son environnement.

Comment fonctionne le filtre à particules ?

Pour bien comprendre son fonctionnement, deux phases sont à souligner.

Balayage des particules

L’emplacement du FAP se situe à l’avant du catalyseur. Ce filtre a tendance à se charger de résidus émis par le moteur au fur et à mesure que la voiture avance au kilométrage. Ce bourrage peut avec le temps détériorer le moteur et affecter son bon fonctionnement.

Mais heureusement, il existe un procédé qui se fait automatiquement et permet de se débarrasser des suies collées au filtre. On passe alors à la phase deux.

Le renouvellement

Plus communément appelé régénération dans le monde de la mécanique automobile, ce procédé consiste à faire un nettoyage du filtre de façon autonome afin de protéger le moteur et éviter d’émettre des résidus cancérigènes dans la nature.

Il existe deux types de renouvellement :

  • le renouvellement passif : d’une manière automatique, lorsque le moteur est trop sollicité, une augmentation de la température se propage dans la conduite d’échappement et cela suffit à brûler les résidus collés au FAP ;
  • le renouvellement actif : des sondes se chargent de détecter le niveau d’entassement sur le FAP et procèdent à son élimination par la manière de la régénération passive.

Certains modèles de voiture disposent d’un réservoir spécial dans lequel un liquide appelé « cérine » est mélangé au carburant afin de procéder à un nettoyage plus efficace du filtre à particules.

Même si le FAP se distingue des autres filtres de la voiture en ayant une espérance de vie très longue, il est toutefois indispensable de le changer le moment venu. Un professionnel ou le constructeur pourra vous renseigner sur la fréquence à changer votre FAP.

Comment changer le filtre à particules ?

C’est une opération qui peut être risquée au vu de la technicité à employer. Si vous n’êtes pas sûr de vous, il paraitrait judicieux de faire appel à un professionnel. Dans le cas contraire, voici les étapes à suivre.

Disposer d’un FAP de rechange

Il faudra auparavant vous renseigner sur la référence et le modèle de filtre de votre voiture, il est impossible d’utiliser n’importe quel FAP. Demandez à un expert ou référez-vous aux recommandations du constructeur.

Démanteler le filtre à particules

Il est essentiel de connaître avec précision l’emplacement du FAP et les diverses pièces tout autour afin de l’atteindre. Une fois ceci fait, procédez minutieusement au démontage avec une grande prudence et veillez à vous souvenir des différentes pièces et boulons détachés.

Remplacement du filtre à particules

Une fois l’ancien filtre retiré, le champ devient libre pour en placer un nouveau ! Il suffira de travailler dans le sens contraire, bien visser tous les boulons et remettre le cache ainsi que toutes les autres pièces que vous avez démontées.

Une fois le changement terminé, prenez le temps d’analyser et de vous assurer que vous n’avez rien oublié. Il est maintenant temps de démarrer la voiture ! Si aucun voyant n’est à constater sur le tableau de bord, alors tout est bon.

Sachez que toute l’opération repose sur une bonne connaissance du terrain et que l’étape la plus cruciale est celle du repérage et la manière d’atteindre le filtres à particules.

Entretien de voiture : tout savoir sur la suppression du filtre à particules

Dans une voiture diesel ou essence, le filtre à particules ou FAP est un dispositif de filtration placé sur la ligne d’échappement, juste après le catalyseur. Ce système en nid d’abeille sert essentiellement à retenir les fines particules polluantes et cancérigènes émises par le moteur quand la voiture est en marche. Il réduit le taux de pollution de la voiture.

Un filtre à particules bouché réduit les performances du moteur de la voiture et entraîne une consommation excessive du carburant. Pour résoudre le problème, il est indispensable de remplacer le FAP. Cette opération peut être par vous-même. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour cela, vous pouvez louer les services d’un professionnel.

Certains automobilistes pensent également à la suppression du filtre à particules. Certains professionnels proposent le défapage contre la signature d’une décharge. Cela peut se faire par procédé de suppression mécanique ou par reprogrammation du calculateur. Ainsi, les particules fines sont libérées dans l’air en raison de l’absence d’un système de filtrage. Cela prévient certains problèmes comme la perte de performances du moteur, la consommation du carburant et les calages intempestifs.

Dans tous les cas, il faut noter que le défapage ou suppression du filtre à particules est une opération illégale. Cela peut, en effet, vous coûter le paiement d’une amende jusqu’à 7 500 euros.

Entretien de voiture : tout savoir sur la suppression du filtre à particules

Dans une voiture diesel ou essence, le filtre à particules ou FAP est un dispositif de filtration placé sur la ligne d’échappement, juste après le catalyseur. Ce système en nid d’abeille sert essentiellement à retenir les fines particules polluantes et cancérigènes émises par le moteur quand la voiture est en marche. Il réduit le taux de pollution de la voiture.

Un filtre à particules bouché réduit les performances du moteur de la voiture et entraîne une consommation excessive du carburant. Pour résoudre le problème, il est indispensable de remplacer le FAP. Cette opération peut être par vous-même. Si vous n’avez pas les compétences nécessaires pour cela, vous pouvez louer les services d’un professionnel.

Certains automobilistes pensent également à la suppression du filtre à particules. Certains professionnels proposent le défapage contre la signature d’une décharge. Cela peut se faire par procédé de suppression mécanique ou par reprogrammation du calculateur. Ainsi, les particules fines sont libérées dans l’air en raison de l’absence d’un système de filtrage. Cela prévient certains problèmes comme la perte de performances du moteur, la consommation du carburant et les calages intempestifs.

Dans tous les cas, il faut noter que le défapage ou suppression du filtre à particules est une opération illégale. Cela peut, en effet, vous coûter le paiement d’une amende jusqu’à 7 500 euros.